Archives du mot-clé Bois de la Tournelle

Le Bois de la Tournelle

24 juillet : le Bois de la Tournelle

Citation du sergent Clément Feuillebois :

« Le 24 juillet au soir a récupéré une tranchée momentanément abandonnée et au petit jour a repoussé sans faillir une attaque allemande en faisant subir des pertes à l’adversaire. »

26 juillet à 3h attaque de la cote 228 en partant de la lisière sud du Bois de la Tournelle. La progression du bataillon est ralentie par de véritables concentrations de tirs d’artillerie et de mitrailleuses ennemis car son mouvement est très en flèche. La pluie tombe à torrent. Le commandant Michelin n’en continue pas moins l’attaque en profitant des premières lueurs du jour en se faisant appuyer par une section de chars d’assaut de l’AS 323 8e BCL 503e RAS (régiment d’artillerie spéciale). Il enlève le Bois de la Tournelle, les Plâtrières et prend pied dans le Bois des Préaux.

27 juillet à 3h la cote 228 est occupée. A 16h le Bois des Préaux est pris.  Une reconnaissance atteint la Ferme de la Folie, se heurte aux Allemands à Villers-sur-Fère.

28 juillet : relève par un bataillon américain.

29 juillet : cantonnement à Saint Quentin réorganisation des unités.

Les Chasseurs tués au Bois de la Tournelle :

Antoine CANDY

Né en 1881 à Izieu (Ain)

Candy NSF2

 

Abel CORBOLIN

Né en 1888 à Bains (Vosges)

 » Adjudant chef de section du plus bel allant donnant en toutes circonstances le plus magnifique exemple d’énergie et de résolution. Tué en enlevant une position le 26 juillet 1918. »

Michel JEANDET

Né en 1890 à Chantenay (Nièvre)

«  Caporal d’une énergie surhumaine et d’un esprit de devoir total, faisant l’admiration de ses chasseurs. Tué le 26 juillet au cours d’un assaut victorieux. Deux blessures antérieures. Croix de Guerre avec Palme »

« Le 31 mai capturé par un ennemi déguisé, s’échappait et rejoignait sa faction malgré un feu violent de mitrailleuses.  » 

Jeandet NSF2

 

Justin dit Jules JEANNIN

Né en 1889 à Corcelles les Monts (Côte d’Or)

Jeannin Gentil NSF

«  Caporal mitrailleur aimé et admiré de tous pour sa bravoure légendaire, intrépide, toujours au premier rang avec un mépris absolu du danger. Cinq fois cité pour sa vaillante conduite. A trouvé la mort des braves le 26 juillet. Tombé glorieusement sur sa mitrailleuse en la portant en avant pendant l’attaque des positions ennemies au Bois de la Tournelle. »

 

Jules LAMORET

Né en 1886 à Tossiat (Ain)

 » Chasseur d’un courage remarquable, blessé à Rancourt en 1916, blessé à Craonne en 1917, tué le 26 juillet 1918 à son poste de combat. »

Jean Baptiste de PERETTI

de peretti

Né à Levie (Corse) en 1896

Lien vers l’article sur :

J.B. de Peretti

 

Louis STEUX

Né à Auxerre (Yonne) en 1898

Bernard CHARBONNIER

Né à Blaignan (Gironde) en 1885

Charbonnier Meaux

 

Camille SAVARIN MARESTAN

Né à Brenod (Ain) en 1881

« Très bon chasseur a donné de nombreuses preuves de son excellent esprit de devoir au front depuis le début de la campagne. »

P1170231 Savarin Marestan