La dernière lettre du chasseur Girard

Le 31 août un ordre d’attaque donne pour objectif au 43e bcp une série de tranchées allemandes à cheval sur le chemin Maurepas – Le Forest.

Le 31 août le chasseur Claudius Girard écrit à sa sœur Marie :

1915_08_31_Carte_de_Claudius_Girard_frere_de_Marie_Messin_mort_au_combat_31_Aout_1916 (2) (2)

Chère Marie, Je t’envoie ces deux mots pour te dire que je suis toujours en bonne santé seulement nous allons attaquer il y a encore deux chances sur trois être prisonnier ou blessé si j’en revien je t’écrirai aussitôt.

Je n’ai pas eu de nouvelles de Nièvre depuis que tu y étais je ne sais pas si mon père va mieux ou plus mal s’il n’y avait pas eu cette attaque je serai en permition à présent. Tu donnerat bien le bonjour a rené ainsi qu’a toute la famille.

Ton frère qui vous embrasse tous bien fort

Claudius

1915_08_31_Carte_de_Claudius_Girard_frere_de_Marie_Messin_mort_au_combat_31_Aout_1916 (2)

 » En tou cas que je ne me rentourne pas vous prendrez soin de mon père.

Je suis au secteur 192 dans la Somme. « 

Claudius Girard fut tué le lendemain 1er septembre.

Agé de 34 ans il était cultivateur à Nievroz dans l’Ain.

Merci à Michel Bert son petit-neveu qui nous a transmis ce document

 

Une réflexion au sujet de « La dernière lettre du chasseur Girard »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>