Capitaine Remion

 

Théophile Remion

1874 - 1928 

Capitaine adjudant-major au 43e bataillon de chasseurs  




Chevalier de la Légion d'Honneur en 1915 :

" Blessé le 25 août 1914 en conduisant sa compagnie à l'attaque. Cité à l'ordre de l'Armée le 2 novembre 1914. A beaucoup d'expérience et une belle tenue au feu. A su communiquer à sa compagnie son énergie et son entrain. S'est particulièrement distingué à l'engagement du 26 mars 1915. "

" Officier d'une grande bravoure et d'une rare énergie. Blessé grièvement à deux reprises le 25 août 1914 en entraînant sa troupe à l'assaut. A fait preuve par la suite dans des circonstances difficiles d'un sang-froid, d'une audace et d'une tenacité au dessus de tout éloge. " 

" Officier calme d'une rare énergie et d'une bravoure à toute épreuve. Au combat du 3 septembre 1916, sous un bombardement effrayant et un tir de mitrailleuses, a fait reprendre la progression à une ligne arrêtée suivi de tous ses officiers. Tombait ensuite épuisé par une troisième blessure très grave. " 



Chef de bataillon au 167e Régiment d'Infanterie en 1919
Lieutenant colonel en 1927